Nous sommes toujours là pour vous !
Règle de 24 heures pour le traffic frontalier

Offenburg, 16 octobre 2020 : Le chef administratif de l‘Ortenau, Frank Scherer, se félicite de la nouvelle des ministres-présidents du Bade-Wurtemberg, de la Rhénanie-Palatinat et de la Sarre, qui se sont prononcés cet après-midi contre les restrictions du trafic frontalier de l’Allemagne avec la France, le Luxembourg et la Belgique. « Je me réjouis de la décision des trois États d'appliquer désormais la règle dite des 24 heures le long de leurs frontières respectives avec les pays voisins », a déclaré Frank Scherer. Ce règlement permet aux citoyens des régions frontalières de se déplacer sans restriction dans la zone frontalière de part et d'autre des frontières dans les 24 heures et de poursuivre leur vie quotidienne sans entrave de l'autre côté de la frontière.


Après que la région du Grand-Est a été déclarée zone à haut risque par le ministère fédéral allemand des affaires étrangères hier, M. Scherer a insisté sur cette solution. « Je n'ai pas compris pourquoi nous n'avions pas encore avant une dérogation la de quatorzaine dans la région frontalière. J'aurais souhaité cela bien plus tôt. La Sarre et la Rhénanie-Palatinat ont montré que c'est possible. Je suis content que ce règlement soit enfin sur la table. Il est important pour notre région frontalière. Nous vivons du fait que nous ne percevons plus la frontière comme telle, mais la franchissons tous les jours. De nombreuses personnes, entreprises et institutions ont des relations de part et d'autre du Rhin. Le règlement de 24 heures maintient la normalité autant que possible et facilite la vie quotidienne des cityoens », explique M. Scherer.

 

Le premier ministre « Contre les restrictions au trafic frontalier » : https://stm.baden-wuerttemberg.de/de/service/presse/pressemitteilung/pid/gegen-einschraenkungen-im-grenzverkehr/